POURQUOI BOIRE DU KÉFIR

Le kéfir c’est quoi ? Non mauvaise réponse… Non ce n’est pas un Maharaja à boire !Vous avez confondu!!! Bon je ne vous fais pas languir plus longtemps, le kéfir est tout simplement une boisson  fermentée, dynamisante et énergétique issue de la fermentation de probiotiques (champignons et bactéries) dans du lait ou dans de l’eau et des fruits.

J’ai entendu parler de cette boisson il y a presque vingt ans car ma belle mère en consommait déjà, mais je n’y ai pas spécialement accordé d’importance…Il y a trois-quatre ans en arrière une personne me reparle du kéfir…c’est bon pour ci…c’est bon pour ça… Il y a deux-trois ans en arrière je tombe sur un article, puis un deuxième, là j’avoue je commence à me poser des questions…ne devrais-je pas essayer ? Et puis un jour dînant chez les voisins, ils me reparlent du kéfir et me propose même de me donner des graines de kéfir (ce sont des petits champignons translucides qui resemblent un peu à du tapioca d’une dimension de 2 ml à 6 ml et qui forment de fermes masses mucilagineuses) pour que je le fasse moi-même . Bon j’ai bien essayé de me défiler en disant c’est pas pour moi, c’est trop compliqué etc… Et ils m’ont bien expliqué comment l’utiliser, le boire et le maintenir en vie (et oui les champignons sont bel et bien vivants !). J’ai eu le déclic et je me suis lancée dans l’aventure KÉFIR !

UN PEU D’INFORMATION :

Dès leur enfance, les habitants du Caucasse boivent le kéfir comme de l’eau et vivent en moyenne jusqu’à l’âge de 110 ans. C’est la seule région du monde où les habitants atteignent cet âge avancé en bonne santé, sans cancer, tuberculose, ou maladies de l’estomac… Le kéfir est une boisson encore utilisée dans une bonne partie de la Russie et en Europe de l’est. Et de nos jours dans de nombreux pays du monde entier. Parmi ses nombreux bienfaits, les plus connus sont ceux liés à l’amélioration du transit intestinal. Et oui le kéfir régule le transit, améliore la digestion et régénère la flore intestinale. Son action drainante constitue un soutien précieux lors d’un régime. Il est aussi reconnu pour son impact positif sur le système immunitaire et consommé régulièrement il purifierait le corps, donc une amélioration de la santé ! Je ne suis pas médecin et ne vous donnerais donc pas de posologie, mais je subodore qu’il ne faut pas abuser de cette boisson surtout lorsque l’on est pas habitué, un verre par jour devrait suffire. Sinon je vous conseille de demander à votre homéopathe ou nutritionniste ( Sophie Croiger Nutrithérapeute).

LA BOISSON :

La boisson obtenue est légèrement gazeuse et contient un peu d’alcool ( mais très peu comparé aux fermentations les plus courantes, de 0,5° à 1°). En tant qu’aliment vivant, il fournit certains oligoéléments, vitamines type folates (B9), des protéines, et micro-organismes et est ainsi considéré comme un probiotique à part entière utilisé pour ces propriétés diététiques. Les grains de kéfir se « nourrisent »du sucre que l’on apporte et grace à cela  se développent . Ainsi ils se multiplient en fabriquant un peu d’acide et de gaz.

OÙ EN S’EN PROCURER :

Le kéfir n’existe tout simplement pas dans l’industrie et c’est tant mieux car ils seraient encore capable de nous mettre des additifs et des exhausteurs de goût ! Un des moyens semble être de se rapprocher d’un magasin bio qui vous conseillera sur un particulier qui en vend ou en donne (comme mon voisin), ou bien sur internet, entre particulier, en passant par les forums, si le magasin bio lui même n’en vend pas. Les graines de kéfir se reproduisent très vite, ne coûtent quasiment rien, et se donnent même parfois entre amateurs (j’en donne moi-même aux personnes de mon entourage).

FAIRE SON KÉFIR SOI-MÊME , MODE D’EMPLOI :

                             

  1. Verser les graines de kéfir (environ 70 à 100 g de graines pour 1 litre d’eau) dans un récipient d’une contenance de votre choix ( le mien est un bocal de 3 litres).
  2. Pour un bocal de 3 litre on ajoute 2 ou 3 figues séchées (ou abricots secs), 1 demi citron coupé en quatre, 4 cuillères à soupe bombées de sucre bio et de l’eau de source.
  3. On peut fermer le bocal mais pas hermétiquement (à cause de la fermentation)
  4. Au bout de 24 à 48 heures, ou à partir du moment où les figues sont remontées à la surface, les retirer ainsi que les morceaux de citrons (que l’on peut presser dans cette boisson au dessus d’une petite passoire qui va récupérer pépins et pulpe). Filtrer la boisson, l’accueuillir dans une bouteille en verre que l’on refermera hermétiquement avant de la placer dans le frigo.                    
  5. Les graines de kéfir récupérées après l’opération peuvent être rincées à l’eau froide du robinet et être réutilisées. On peut les conserver dans un tuperware avec un tout petit peu d’eau et de sucre, placées au frigo jusqu’à la prochaine utilisation.
  6. A consommer frais et à partager entre amis !

J’en consomme environ un verre par jour (mais cela m’arrive d’en boire jusqu’à trois verres, mais pas tous les jours!), à vous d’adapter votre consommation à votre propre organisme, et oui on est tous différent !

Sandra 🌸 La chaîne YouTube des Kifs c’est ici 🌸

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez décider de recevoir des notifications au sujet des commentaires à venir par e-mail. Vous pouvez également vous abonner sans commenter.