LE TOP 10 DES ALTERNATIVES À LA FARINE DE BLÉ

Dans ce nouvel article je ne vous dis pas de « sataniser » la farine de blé, mais juste de vous proposer des alternatives à ce blé dit « moderne » bien trop « trafiqué » par l’homme pour des questions de rentabilité et qui est peut-être devenu pas si bon que cela pour notre santé à terme !

Petit retour sur l’histoire de ce « trafic »: Le blé moderne crée dans les année 70 contient quarante-deux chromosomes, alors que celui de nos ancêtres n’en avait que quatorze ! Le fait qu’il contienne des dizaines de chromosomes supplémentaires implique aussi qu’il contient d’innombrables protéines nouvelles dont beaucoup ne sont pas digérables par l’homme. Ce blé moderne provoque donc souvent des problèmes digestifs, des ballonnements, de la constipation, des maux de tête, des insomnies, de la fatigue chronique, parfois même jusqu’à la dépression, des réactions d’intolérance (maladie coeliaque), etc… Ce constat n’est pas un effet de mode comme certains pourraient l’avancer mais tout simplement une prise de conscience, grâce aux recherches de spécialistes, de scientifiques ou de professeurs en médecine.

Ici je vais vous proposer des alternatives de blés anciens, ou de farines sans gluten, idéalement c’est de pouvoir « tourner », c’est-à-dire changer, alterner dans votre cuisine ces produits, selon vos goûts, vos préférences, vos envies, sachant que chaque produit est différent et des fois mieux adapté (adaptable) à une recette qu’un autre produit.

  1. LA FARINE DE PETIT ÉPEAUTRE : elle provient d’une ancienne variété de blé. Elle contient du gluten en petite quantité et plutôt bien tolérée, car elle est souvent bien assimilée par les personnes moyennements sensibles au gluten (idem pour la farine d’avoine). Moins « mutée » que le blé, cette céréale est moins réactive pour nos intestins.
  2. LA FARINE DE KHORASAN : plus rare que le petit épeautre, le khorasan est une ancienne variété de blé dur de grande valeur nutritive. Le khorasan est le nom d’origine du « kamut », marque déposé d’une compagnie américaine. Contrairement au blé dit « normal » celui-ci n’a jamais été hybridé ou génétiquement modifié.
  3. LA FARINE D’AMARANTE : cette farine est naturellement sans gluten, et a une grande richesse nutritionnelle. A utiliser seule ou mélangée à une autre farine.
  4. LA POUDRE D’AMANDE : peut facilement remplacer la farine . À utiliser seule ou mélanger avec de la fécule de maïs par exemple, car elle est très saine et très nutritive. Comme la poudre de noisette ou de noix de Grenoble.
  5. LA FARINE DE CHÂTAIGNE : c’est l’une des nombreuse farine sans gluten, excellente, elle possède un petit goût sucré sympa, on l’utilise en général en association avec d’autres alternatives plus neutres (comme la farine de riz ou de la fécule, ou encore du petit épeautre…), car elle est assez dense de texture.
  6. LA FARINE DE RIZ : provient du riz finement broyé, on peut la fabriquer nous même avec un blender assez puissant pour transformer le riz en poudre. Il s’agira de riz blanc, semi-complet, ou complet. Plutôt neutre en goût, elle nécessite souvent d’être associée à une ou plusieurs autres farines pour donner de bons résultats ( fécule, sarrasin, châtaigne, amandes en poudre, etc…).
  7. LA FÉCULE DE MAÏS : plus connue sous le nom de Maïzena (la marque),et très bon substitut connu de tous, elle permet d’alléger nos préparations culinaires (les crêpes, la béchamel et autres sauces…). On utilise moins de quantité, car pour deux cuillères à soupe de farine classique on utilise une cuillère à soupe de fécule environ.
  8. LA FARINE DE SARRASIN : utilisée aussi bien en cuisine qu’en pâtisserie, celle-ci est très forte en goût et assez épaisse. Afin qu’elle ne masque pas les autres ingrédients d’une recette on l’associe souvent à la farine de riz ou la fécule de maïs. Pour la recette de nos fameuses galettes bretonnes, elle est à utiliser seule ! Car c’est ce qui leur donne leur couleur si particulière et leur goût si authentique !
  9. LA FARINE DE COCO : on va l’adorer dans une préparation de pâtisserie (quand même mélangée avec de la fécule de maïs/ou pomme de terre, ou farine de riz…), car son petit goût coco si gourmand va faire voyager nos papilles. Celle-ci est sans gluten et riche en fibres. Avec une petite différence dans la texture de nos pâtisseries…
  10. LA FÉCULE DE POMME DE TERRE : c’est tout simplement l’amidon extrait des tubercules de pomme de terre, qui resemble à s’y tromper à la fécule de maïs, personnellement j’alterne les deux. Le gâteau de Savoie s’y prête bien avec sa texture moelleuse et sa légèreté !

En règle générale les farines sans gluten et autres produits remplaçants ne se travailllent pas tout à fait de la même façon que la farine de blé dite « classique », ce qui peut paraître un peu déstabilisant au départ. Mais on s’habitue relativement vite et avec l’expérience et la familiarisation de ces nouveaux produits, on arrive à créér de belles et bonnes choses. La règle de base est l’association, l’idéal est d’avoir dans nos placards en permanence plusieurs farines ou fécules afin de combiner de bonnes associations .

Dites-moi dans vos commentaires ce que vous utiliser pour pâtisser et cuisiner ! À très bientôt, magnifique journée à toutes et à tous.

                                   Sandra

 

3 commentaires sur “LE TOP 10 DES ALTERNATIVES À LA FARINE DE BLÉ

  1. Ben moi encore a la farine de blé en vrac de la Biocoop , je n ai encore fais le pas mais je vais imprimer l article afin de le mettre en vue ….pour mémoire !!!

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez décider de recevoir des notifications au sujet des commentaires à venir par e-mail. Vous pouvez également vous abonner sans commenter.