5 OLÉAGINEUX À AVOIR CHEZ SOI POUR ÊTRE AU TOP

Je vous propose ici dans ce nouvel article 5 oléagineux à avoir chez soi et je vous explique pourquoi vous pouvez en consommer souvent, voir même quotidiennement (en quantité raisonnable !!). Je parle présentement des mes amies les noisettes, les noix de Grenoble et cajou, les pistaches, ainsi que mes préférées et amies intimes les amandes.

Les oléagineux , du latin oleum qui signifie « huile »sont des aliments végétaux (graines ou fruits) dont on extrait de l’huile, pour leur consommation en cuisine (ou dans certains cosmétiques). Plutôt boudés par les populations occidentales depuis des décennis, on peut dire dès à présent qu’ils reviennent en force dans notre alimentation.

Parce qu’ils sont riches en matières grasses, on a longtemps cru qu’ils faisaient grossir, serait-ce encore une idée préconcue…car ceux-ci contiennent de bonnes graisses capables de protéger le cerveau et le coeur, ou même d’aider celles et ceux qui suivent un « régime ». Le matin au petit déjeuner pour remplacer pain et viennoiseries, ou en en-cas pour les petits creux ou les fringales du goûter. Bien que caloriques, ils apportent des acides gras essentiels (oméga 3 et 6), des fibres, des vitamines, des minéraux, et des micronutriments. Ces fruits ou graines sèches sont aussi une source importante de protéines et aident à la régularisation de l’appétit. A calories égales il vaut mieux pour notre corps consommer plus d’oléaginneux (ou fruits dits « gras » comme l’avocat ou la banane par exemple) que de viennoiseries, de hamburger, de sucreries etc…Notre corps nous en remerciera en échange d’une bonne santé, d’un meilleur sommeil et d’un tonus presque à toute épreuve !

Des recherches scientifiques montrent que les fruits à coques ont des effets impressionnants sur la baisse du taux de cholestérol et triglycérides, cela est dû en partie à leur teneur élevée en acides gras monoinsaturés et en acides gras polyinsaturés. Les pistaches par exemple ont la capacité de réduire le taux de triglycérides (environ 33%) chez les personnes obèses qui en ont mangé (selon le National Center For Biotechnology Information). Deux autres études allemandes et coréenne ont montré que la consommation de noix pendant 8 et 6 semaines a réduit le mauvais cholestérol chez les femmes présentant un syndrome métabolique ( toujours selon Le NCBI).

         1.LES AMANDES

Les amandes sont mes préférées et sont une excellente source de calcium, de magnésium, de manganèse, de cuivre, de phosphore, de fer, de zinc, de potassium, de folate (ou vitamine B9), et bien d’autres vitamines comme les vitamines B1, B2, B3, E…Plusieurs études cliniques ont prouvé une diminution importante des maladies cardiovasculaires, des calculs biliaires, du diabète de type 2, des dommages causés par les radicaux libres, ou à la contribution de la croissance et de la réparation des tissus, à la protection du système immunitaire, des os, des dents, aide au maintient d’un bon taux de ph dans le sang etc…

      2.LES NOIX DE GRENOBLE

Mangez des noix pour être en bonne santé pourrait bien être un slogan approprié, car la noix est une bombe nutritionnelle aux propriétés qui ne sont plus à vanter. Car celle-ci contient des oméga 3 et 6, des minéraux (calcium, phosphore, potassium, cuivre, fer, manganèse, magnésium, cuivre, zinc, sélénium, sodium…), des vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12,C, D, E ou K), et est très riche en protéines complètes (lysine, leucine, tryptophane etc…). Elle permet de réduire les risques de certaines maladies : Alzheimer, certains cancers (sein, vessie…), le diabète de type 2. Elle favorise la régression du taux de cholestérol, et participe au renforcement du sytème immunitaire, et à la  protection des maladies cardiovasculaires… Attention tout de même à avoir une consommation modérée car elle est un peu acide pour l’organisme.

        3.LES NOIX DE CAJOU

La noix de cajou est un petit bijou, elle a bon goût et s’accorde avec tout ! Si si aucune association ne lui est interdite, que ce soit sucré, salé, plat chaud ou froid, cuit ou cru, viande ou poisson, fruits ou légumes, tout lui va. La noix de cajou est une bonne source de vitamines (B1, B2, B5, B6, B9, E, ou K), ainsi qu’un bon taux de phosphore, de cuivre, de magnésium, de fer, de manganèse, de zinc, ou encore de sélénium… Ce sont tous de très bon antioxydants qui protègent aussi des maladies cardiovasculaires, de certains cancers, de l’hypertension, du diabète de type 2 et participe au déclin de la maladie d’Alzheimer. Attention tout de même pour les personnes concernées par les calculs urinaires (à cause des oxalates contenus dans les noix de cajou ou encore les noix citées juste avant, ou , les pistaches).

 

                  4.LES PISTACHES

La pistache, ce petit aliment vert à la mode dans les année 80 dans la glace à la pistache (à moins que ce soit ma grand-mère qui adorait cette glace…), et souvent associée au grignotage de l’apéritif, celle-ci possède de multiples bienfaits et est bourrée d’acides gras insaturés et de phytostérols. Ce petit fruit à coque aux multiples qualités nutritionnelles, dont les nutriments les plus importants sont le cuivre, le phosphore, le manganèse, le fer, le potassium, le magnésium, le zinc, le sélénium, mais aussi des vitamines (B1, B6, E, K). La pistache contient aussi du resvératrol (que l’on retrouve en quantité importante dans le vin rouge), et qui est un puissant antioxydant luttant ainsi contre les maladies cardivasculaires. Elle contribue aussi à une réduction du cholestérol, du diabète de type 2, des calculs biliaires, de certains cancers, et elle a des actions bénéfiques contre le stress, ou encore aide à lutter contre l’inflammation.

5.LES NOISETTES

Les effets bénéfiques de certains composés contenus dans la noisette ne sont plus à prouver, comme les acides gras monoinsaturés, les vitamines (E, B1, B5,B6, B9), et elle contient beaucoup de manganèse, ainsi que du magnésium, du cuivre, du phosphore, du zinc ou du fer. Sans oublier que sa peau est riche en antixoydants et en tannins. Elle permet une diminution de risque de maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2, de calculs biliaires chez l’homme, ainsi qu’une diminution du risque du cancer du côlon et de l’ablation de la vésicule biliaire chez la femme… Pour profiter de ses bienfaits il faut en consommer au moins deux poignées par semaine. On les consomme fraîches, sèches, effilées, en purée, en huile, concassées, en poudre etc…

 

Vous l’aurez compris tous ces fruits à coques sont plutôt très bon pour la santé (attention tout de même au personnes sujettes aux calclus rénaux je le répète, en ce qui concerne les noix et les pistaches, avec modération…). Et il sera intéréssant de les consommer bio et non salées si possible dans le cadre d’une alimentation équilibrée, car la vie entière se joue sur l’équilibre.

Je vous souhaite une belle journée, beaucoup d’inspirations pour cuisiner, beaucoup de conscience pour manger et n’oubliez pas de kiffer le vie et de vivre avec passion !

Amitié

Sandra

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. BRAVO la photo de fin d’ article !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Merci pour tous ces commentaires tu nous réconcilies avec certains aliments , mes menus on changés et je change bisesssss

    1. De rien ! Gratitude ! Le » coeur « pour avoir toujours une pensée d’amour , même (surtout) avec l’alimentation…À tout bientôt ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez décider de recevoir des notifications au sujet des commentaires à venir par e-mail. Vous pouvez également vous abonner sans commenter.