L’INDE UN PAYS PAS COMME LES AUTRES

Voici une traversée de l’Inde du sud avec un regard différent sur « le voyage organisé classique ». Notre voyage étant loin d’être classique, il était plutôt tourné vers la rencontre avec un peuple, avec une culture différente, avec une façon de penser différente, voir une rencontre avec nous même ! Voici notre parcours de Kochi à Chennai :

Ce voyage proposé par Thierry Lesgards et Yves Rozier http://www.hypnose-passeport-changement.com/ est un voyage avant tout soutenu par une démarche de développement personnel par nos deux compères thérapeutes ayant comme spécialité l’hypnose. Yves et Thierry alias Rahul et Jerry nous emmènent donc sur un chemin en quête de sens autour de trois idées principales :

  • LA CONNEXION : du pays, les visites de sites naturels, temples, ashrams etc…à ses habitants, par le partage de la vie quotidienne, de leur culture, de leur art et de leur médecine ayurvédique. Une connexion à soi-même par les massages, cours de cuisine. Une connexion à la spiritualité par la méditation ou les rituels etc…
  • LA COMPASSION : avec les habitants et l’exploration des bienfaits de la bienveillance…
  • LA CONTRIBUTION : car lorsque l’on est connecté, on a envie d’aider, de différentes façons, ceux que l’on rencontre.

L’Inde est un lieu idéal pour aller au delà des apparences, de ses propres croyances, de ses inquiétudes, réelles ou imaginaires (ou là là !!!). Ce voyage est un temps privilégié pour se connecter à l’autre et à soi-même…

C’est parti pour l’aventure! Nous avons attéri à l’aéroport de Kochi et commencé notre séjour par une première étape à Alleppey ville du Kérala ou nous avons été merveilleusement accueillis dans une « guest house » avec un délicieux cocktail de fruits frais. Les repas y furent copieux dans un cadre plutôt paradisiaque. Le lendemain nous avons navigué sur le lac et les canaux de la « Venise du Kérala »en bâteau sur les « backwaters », balade d’une journée avec repas très coloré et très pimenté !!!!

Le lendemain nous avons profité de la ville et de ses mouvements encore inconnus et surprenants (beaucoup de bruits, de véhicules de tous genres, des coups de klaxon incessants, des vaches et autres animaux en balade…), de massages ayurvédiques dans une clinique spécialisée et de notre premier rendez-vous d’hypnose (y’a du boulot…)

Le lendemain, après trois nuits à Alleppey, nous voici en route vers Kochi avec notre minibus et notre petit groupe très motivé !

Après notre installation à l’hôtel à Fort Kochi nous avons pu assister à un spéctacle « Kathakali » qui est une forme de pièce de théatre haute en couleurs (on assiste à leur préparation de maquillage et leur représentation qui mélange le drame, la danse, la musique ; le tout sous la forme de rituels sacrés, et joué exclusivement par des hommes, même les rôles féminins… bref tout un art !)

Nous avons profité de Kochi et de ses belles décorations de noël encore présentes, où nous avons visité une synagogue, dégusté des noix de coco (dans les rues de la ville avec ses pêcheurs et leurs étals de poissons, ainsi que ses vieilles maisons portugaises ou hollandaise), afin découvrir un autre décor de cette Inde si diversifiée. Puis j’ai eu droit à un rendez-vous avec mon thérapeute pour une hypnose individuelle…merci Yves !

Nous avons eu l’occasion d’être accueuillis par la sublime Cherlet, dans sa maison où elle nous a fait bénéficier de ses connaissances culinaires, avec son super cours de cuisine indienne ! Un grand merci pour sa préstation, nous nous sommes régalés sur tous les plans.

En route maintenant vers Kumily sur une route de montagne entre le Kérala et le Tamil Nadu ! Il s’agit d’une réserve naturelle, où l’on trouve des « champs » de thé (image ci-dessous), et des productions d’épices. Nous y avons croisé des singes et des écureuils (géants).

Nous y avons également visité une ferme aux éléphants et avons assisté à leur toilette. Chaque éléphant à son maître et ils y sont bien traités.

Départ ensuite vers Trichy, grande ville du Tamil Nadu. Nous n’y avons pas logé : nous étions au petit village d’Amoor entouré de rizières et de bananeraies à quelques kilomètres. Il s’agissait d’une organisation humanitaire locale.

Nous avons eu un accueil chaleureux et plus que « princier » de la part des enfants de l’école de Shanti et de l’équipe de Sevai. Les enfants nous ont reçus avec une haie d’honneur et dans chaque classe que nous avons visité les élèves nous ont proposé un petit spéctacle de danse, de chant, ou de poésie ! C’était très émouvant ! Merci les enfants pour tout ce que vous nous avez donné sans rien attendre en retour.

Trichy est aussi célèbre pour ses temples, ainsi nous avons visité celui du Rockfort (où nous avons laissé nos voeux s’envoler au gré du vent, attachés dans un petit sac en tissu sur l’arbre à voeux, couvert de demandes à l’univers), et l’immense temple Sri Ranganathaswamy situé à Srirangam-Trichy dans le Tamil Nadu. C’est un temple hindou consacré à Ranganatha, la forme de repos de Vishnou (un des Dieux de la trinité hindoue avec Brahma et Shiva).

Il y a un monde fou qui grouille dans les rues, des piétons, des vélos, des voitures, des tuc-tuc, des mobilettes, des animaux, mais aussi des millards de détritus ! On trouve même des cafés avec des vaches dedans ! Il y a aussi des minis boutiques où les vendeuses posent volontier pour un cliché « volé ». Les gens sont en général très souriants et très intéressés pour une discution sur notre métier par exemple, afin qu’ils puissent comparer notre vie par rapport à la leur car les indiens sont « classés » en « caste ». Les castes étant basées avant tout sur une division des sociétés en groupes héréditaires et hiérarchisés, en fonction de leur famille (et dans quelle caste ils naissent), ainsi on comprend que c’est l’essence même de cette société.

On reboucle les valises direction la ville blanche Pondichéry au sud-est de l’Inde (toujours dans le Tamil Nadu). Le territoire de Pondichéry ou Puducherry est formé de quatre enclaves issues de l’ancienne Inde française, et il en reste des traces pour preuve que c’est le seul endroit où quelques personnes nous ont aimablement parlé français (ce peuple adore l’échange et c’est plutôt intrigant au début pour nous français…mais tellement sympa). Son intense activité portuaire est dûe à son activité de tissage du coton entre autres choses…Surtout ne pas oublier mon développement personnel (hypnose quand tu nous tiens!)

Ce jour là, le mercredi, la semaine approchait inexorablement à sa fin, mais nous n’en avions pas fini avec l’Inde et en profitions jusqu’au bout, pour continuer notre périple direction Auroville, située à une dizaine de kilomètres au Nord de Pondichéry. Auroville est une communauté ou ville expérimentale créée en 1968 par Mirra Alfassa plus connue sous le nom de Mère et compagne spirituelle du philosophe indien Sri Aurobino. Auroville a pour vocation d’être un lieu de vie communautaire universel, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie (sans croyances religieuses, politiques ou raciales…). Nous avons passé un moment à Matrimandir, centre et lieu de méditation d’Auroville et sublime bâtiment non touristique ! Mais nous y avons eu accès pour une méditation…Merci !

Nous étions guidés par deux aurovillien formidables Jo et Taj, après notre méditation nous avons mangé à la ferme de Monsieur Krishna qui cultive son grand jardin potager en permaculture, et ainsi nous avons dégusté tout un repas issu des produits de sa ferme. Cet après-midi là nous avions le choix entre balade sur Auroville et ses alentours, et une séance de tarologie, numérologie, astrologie, massage ou coupe de cheveux energétique…Je me suis offerte une séance de tarologie et une coupe energétique avec la douce Jo, qui furent très révélateur pour moi ! Yes ! Merci Jo ! Retrouvez Jo sur skype : joandtaj (leur téléphone : +919443617193 ou +91(0413)2622813), ainsi que leur site :http://www.cosmos108.com/

Pour notre dernière nuit nous avons terminé notre voyage par Mahaballipuram ville du district de Kanchipuram à 50 kilomètres au sud de Chennai sur la côte de Coromandel. Elle abrite un site archéologique ainsi que des monuments et temples. Ici se trouvent de nombreux tailleurs de pierres au travail d’une finesse époustouflante .

Dernière balade sur les plages de Mahaballipuram, avec des rencontres improbables avec nos amies les vaches (et dire qu’il y a des pays qui interdisent l’accès des plages aux chiens !!!!). C’est chouette !

Nous avons bu un dernier petit chaï masala (thé noir sucré, mélangé à du lait et des épices) de rue, mangé nos derniers plats épicés et pimentés, profité une dernière fois de ce décors totalement opposé à nos habitudes quotidiennes et dit au revoir à nos compères Yves et Thierry, ainsi qu’au groupe que nous avions formé pendant deux semaines…

Retrouvez le blog d’Yves et Thierry  : http://yvesrahul.blogspot.fr/  , ces deux amoureux de l’Inde nous font partager leur passion. Un immense merci à eux !

Voilà ! Je vous ai partagé un petit morceau, un petit résumé de mon voyage, de mon mon point de vue de « Sandra »!

Je vous souhaite une magnifique semaine.

Sandra

Laissez-moi vos questions et vos commentaires, partagez sur les réseaux sociaux et à vos amis, à tout bientôt sur Les Kifs de Sandra 🌸

Retrouvez-moi sur YouTube !

 

 

 

11 commentaires sur “L’INDE UN PAYS PAS COMME LES AUTRES

    1. Oui c’était vraiment bien grâce à nos organisateurs qui connaissent bien l’Inde puisqu’ils y habitent une partie de l’année…À bientôt Ingrid , belle semaine .

  1. Merci Sandra pour ce récit de ce voyage pas comme les autres que nous avons fait ensemble. Évidemment c’est un résumé, mais il délivre un beau message sur ce pays et ses habitants.
    Nous sommes heureux de partager avec toi un peu de notre amour pour ce pays complètement fou.
    A bientôt
    Yves Rahul et Thierry Jerry

  2. Bravo,sandra pour cet apercu du voyage!tes photos sont magnifiques et les commentaires tres justes!ca donne envie de repartir!!merci aussi pour ton blog,j apprends plein de choses.merci!!!bisous

Répondre à Sandra Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez décider de recevoir des notifications au sujet des commentaires à venir par e-mail. Vous pouvez également vous abonner sans commenter.